samedi 30 septembre 2006

On le mettra où le siège auto 0+ ?



Entorse au réglement, on va parler d'autre chose :

Jusqu'à ce matin, nous étions les heureux possesseurs petits-bourgeois d'une belle Honda Civic qui faisait notre confort sur la route et notre fierté, voyez plutôt :

Cette nuit, des individus fort mal intentionnés se sont introduits dans dans notre appartement alors que nous faisions un dodo bien paisible.

Ils sont entrés par la porte-fenêtre du bureau situé au premier étage sur la rue. Elle était restée entrouverte pour aérer un peu. Il y avait là un vrai trésor, des ordis en tous genres, des appareils photos, des consoles de jeux et tout ce qui fait le bonheur d'un gentil geek comme le Bouné.

Tout d'abord, nous avons remarqué que la petite jardinière du rebord de fenêtre avait bougé, ensuite, que les sacs à main avaient disparu, et ensuite, la télécommande du garage situé dans l'immeuble en face.

Le double des clés de notre jolie Honda n'était plus là non plus. Nous ouvrons fiévreusement la porte de l'appartement, et sur le palier, nous découvrons nos sacs, bien alignés et bien rangés devant notre porte. Il ne manque presque rien, à part le carnet tout neuf de tickets restaurant de Bouné et un billet de 10 euros dans mon porte monnaie. Tout est là, les carnets de chèques, les cartes de paiement, les papiers de la voiture.
Si les papiers sont là, ils ne peuvent pas avoir volé la voiture, non, quand même, pas possible...

Bouné se précipite dans le garage de l'autre côté de la rue. Arrivé devant le box, il trouve la porte ouverte et le box vide.
Notre voiture était notre seul bien de valeur, nous en prenions soin car nous nous imaginoins déjà avec un siège-bébé à l'arrière et l'autocollant Blédina Bébé à Bord sur la vitre arrière. Nous étions tout contents à l'idée de pouvoir mettre un jour la poussette à trois roues dans le grand coffre...

Les policiers avouent ne jamais avoir entendu parler d'un cas pareil et sont relativement pessimistes quant au retour de la voiture dans son petit garage...
Nerveusement, c'est très difficile.
Il ne s'agit pas tant de la voiture que de savoir que des gens étaient chez nous, à notre insue, et que nous aurions pu les entendre, nous lever, les voir, qu'ils auraient pu nous voler plus de choses encore... Tout se bouscule et l'angoisse est difficile à gérer.

En attendant de dépenser nos économies dans, nous l'espérons, un digne successeur de notre jolie Honda, le Bouné découvre le plan du bus.

3 Comments:

Blogger ti²x said...

la premiére honda civic que j'ai conduite m'a paru trés confortable et c'etait sur la route que tu "empruntais", hélas, le matin bouné, donc tu la connais bien...

Conduite souple, une bonne petite berline de milieu de catégorie.

Ce qui est dommage c'est que votre modéle etait plus récent que l'épave que j'ai connue ^^, et qu'il avait deja présenté sa candidature pour l'adoption d'un siége bébé.

Je suis "de tout coeur" avec vous, ca se dit dans ces cas la ?

11:27 PM  
Anonymous pluche said...

Tout mon soutien et le reste. On a beau dire que ce n'est rien, c'est un mini-traumatisme tres perturbant sur le coup. (cf Calvin & Hobbes, épisodes du cambriolage.)

Au fond, les cambrioleur gentlemen, c'est un moindre mal. J'en ai eu un une fois, qui a déployé des trésors d'inventivité pour me piquer un autoradio pourri sans rien casser, j'en avais de la peine pour lui. J'ai eu peur qu'il ne revienne me le rendre...
Que cette "anecdote" ne perturbe en rien le projet général.

A pluche

2:29 PM  
Anonymous Veurdjinaïe said...

Alors là, je compatis! Ca doit vraiment être traumatisant de se réveiller et de se retrouver cambriolée... Une voiture, c'est que ça ne se rachète pas comme ça ces trucs là : c'est pas franchement bon marché!! Sans parler de toute la charge affective que l'on peut porter aux objets.
je suis de tout coeur avec toi.

9:28 AM  

Enregistrer un commentaire

<< Home